lundi 27 octobre 2014

Compte rendu de lecture... Cinquante nuance de Grey

coffret-menottes-masque-fouet-913930192_ML

Quand les masques ne sont pas des déguisements, les menottes pas destinées aux bandits et les cravaches pas détenues par de simples cavaliers…

J’ai été longue à poster le compte rendu que je vous avais promis sur ma lecture du livre Cinquante nuances de Grey que j’avais commencé à lire avant mes examens soit début octobre 2014. Je l’ai pourtant fini depuis un moment et j’ai même, depuis le temps, fini le deuxième et commencé le troisième tome. Si j’ai continué de les lire ce n’est pas du tout parce que je les déteste et que je suis masochiste et donc que j’aime tellement souffrir que j’ai décidé de les lire et ce n’est pas non plus pour m’instruire sur les tendances sexuelles de Monsieur Grey…

jamie-dornan

Bien que moi, un mec pareil bein je fonds littéralement (mais j’ai toujours aimé les hommes torturés dans les jeux, livre et films que j’ai regardé, hein ?)

Image : Jamie Dornan, Monsieur 50 nuances

J’ai donc lu le premier tome pratiquement d’une traite, en voulant également prolonger le plaisir puisqu’à la base je m’étais donné comme objectif de garder un peu de lecture pour quand je serais en déplacement pour mes oraux à Bourges (le 15 et 16 octobre dernier). J’ai réussi à tenir même si le deuxième tome m’avais également accompagnée dans mon voyage… j’en étais alors qu’au 3/4 du bouquin quand je l’ai acheté, preuve que je ne détestais pas cet ouvrage avant même de l’avoir fini bien que c’était également une question de principe car pour moi il était essentiel de savoir ce qu’il allait advenir de l’héroïne du roman.

Je rassure toute suite, je ne ferais aucun spoil sur les bouquins, je suis actuellement en train de lire le troisième tome bien que je ne sois déconcentrée par une petite sœur qui m’a initiée à Once Upon a Time, une série que j’avais dit qu’il fallait que je regarde depuis u moment et pour laquelle je me suis enfin lancée… sans pouvoir m’en décrocher réellement (environ 2 épisodes par soir depuis vendredi dernier… oui je commence à être accro lol) et donc je ne pourrais pas dire comment cela va réellement se terminer, et de toute façon je n’ai vraiment pas envie de vous gâcher la surprise si jamais vous voulez vous lancer dans cette lecture.

Le premier tome est donc très intéressant et je ne reviendrais pas sur ce que j’ai dit sur mon premier avis de  lecture car c’est essentiellement ce qui ressort de toute ma lecture. C’est bien écrit, les personnages sont intéressants et troublant au possible donc à chaque page on veut en savoir plus… Personnellement j’ai ressenti un crève-cœur à chaque fin de chapitre car très souvent je me disais « aller encore un chapitre et je dors » mais refermer le livre alors que le suspense était à son comble était un véritable supplice ! L’histoire, bien qu’un peu tirée par les cheveux, est passionnante et surtout pleine de passion. On pourrait limite croire que l’auteur a réellement vécu tout ça avant de le coucher sur papier… et ça, ça fait un peu froid dans le dos…

photos-50-nuances-grey-L-d0FvQu

Vouloir toujours et encore en savoir plus sur la suite des aventures de ce couple si intrigant… c’est l’addiction des livres « cinquante nuances »

Image : Dakota Johnson et Jamie Dornan, le couple du film… Plus j’y songe, plus je trouve que physiquement ça se tient…

Les points négatifs de ce(s) roman(s) ne sont pas vraiment punissables… Tout d’abord, il me semble important de ne pas mettre ce livre entre toutes les mains. En effet, si on peut se dire qu’il s’agit d’une lecture frivole et surtout imaginaire, il ne faut pas oublier que tout ce qui est écrit existe bel et bien quoi que caché, tut, et étouffé par des sentiments de honte. Il faut savoir également que des jeunes pourraient être influencé par ce genre d’image tout comme ceux qui regardent des films pornographiques et qui pensent que les relations sexuelles ne sont que de cet ordre, si si ça existe ! Après je suis peut être vieux jeu (oulah ça fait mal d’entendre ça à mon âge lol) mais c’est mon sentiment. Car oui on peut caractériser ces écrits comme érotiques voir pornographiques et ce ne sont même pas des termes que j’invente car ils ont été attachés à ces livres avant même que je ne les lise. En deuxième point, et ce sera le dernier, j’ai ressenti comme un ascenseur de ressentis avec juste un seul mot que je tairai. J’ai été frustrée de ne pas comprendre ce simple mot, avant d’être soulagée en mon for intérieur car cela signifiait tout simplement que je n’avais jamais été intéressée par ce genre de pratique, puis intriguée et curieuse de savoir quand même de quoi il s’agissait… jusqu’à avoir le sentiment de culpabilité de faire des recherches sur internet sur ce sujet (bein oui fais toi chopper en cherchant ce genre de trucs sur internet chez toi et tu m’en reparleras… heureusement que j’ai des parents compréhensifs lol). Donc oui les recherches internet en plein milieu d’un paragraphe bein ça m’a cassé un peu le rythme mais bon c’était nécessaire (d’autant plus que le terme en question revient beaucoup plus loin dans le livre). En attendant, on promet un film plus soft… à la limite ce n’est pas plus mal lol.

6a00e54f10584c8834017ee8be09d3970d

Un, deux, trois livres… une histoire mais trois épisodes sur trois nuances, trois tons différents…

Je ne m’étendrais pas sur le deuxième tome ni sur le troisième, le deuxième était juste un tantinet plus soft que le premier (car moins violent et surement du coup un peu plus accessible pour un public plus large) mais tout aussi agréable à lire bien que l’ambiance en était quelque peu différente, et celle du troisième promet de l’être encore plus vu ce qu’il nous réserve. Bien que le deuxième et quasiment un passage obligé après la lecture du premier tome (la fin, trop brutale, incite le lecteur  à acheter le suivant pour ne pas rester sur sa faim) il se finit tellement bien que je pense qu’on pourrais s’en tenir à ça, bien que la curiosité est un défaut humain et que la plupart des personnes qui ont accroché aux deux premiers romans n’en seront plus à ça près et choisiront de clôturer la lecture de la trilogie par le troisième et dernier livre. Pour moi, ce sont donc de bon livres pour passer le temps mais surtout il s’agit de livres pour public averti, ayant un âge minimum et pour qui la question de la sexualité et tout ce qui s’en suit n’est pas un sujet tabou OU BIEN pour qui le sujet peut être difficile à aborder mais qui n’a pas froid aux yeux quant à ce qu’il pourra lire. Le genre de livre pour émoustiller la femme au foyer en manque de piment en quelque sorte, et encore une fois ce n’est pas moi qui en ai parlé en premier, mais surtout un livre bien écrit et plutôt bon pour le thème un peu casse gueule qui ne plaira pas forcément à tout le monde.

Et vous que lisez-vous en ce moment ?

Affectueusement.

Sarah E.

Posté par Sarah Evans à 03:26 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :